Racisme : « trop » de policiers et gendarmes « ont failli », déclare Castaner

« Je veux une tolérance zéro contre le racisme dans les forces de l’ordre », a déclaré Christophe Castaner lundi 8 juin.

« Nous n’en ferons jamais assez contre la haine ». Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a dénoncé le racisme « qui n’a pas sa place » dans notre société. « Trop » de policiers et gendarmes « ont failli ces dernières semaines », a-t-il déclaré, avant d’ajouter : « Je veux une tolérance zéro contre le racisme dans les forces de l’ordre ».

En cas de soupçon avéré de racisme, le ministre a annoncé une suspension systématique des forces de l’ordre incriminées. Christophe Castaner a également demandé à ce que « les procédures disciplinaires soient engagées en plus des procédures pénales ».

Christophe Castaner, qui veut « renforcer l’usage des caméras piétons lors des interpellations », a annoncé que la méthode controversée « dite de l’étranglement » sera abandonnée par les policiers et les gendarmes, qui ne devront plus maîtriser un individu en bloquant sa nuque ou son cou. Toujours pendant les contrôles d’identité, le numéro de matricule des forces de l’ordre devra être porté de manière visible.

De nouveaux rassemblements et hommages sont prévus mardi à 18h00 dans plusieurs villes de France pour saluer la mémoire de George Floyd, au moment où auront lieu ses obsèques à Houston (Texas), et « combattre le racisme dans la police ».


Facebook Comments

Input your search keywords and press Enter.